L'Association ( Loi 1901 )des Géocacheurs du Nord Isère et d'Ailleurs, vous souhaitent la bienvenue.

dimanche 8 octobre 2017



Surtout à éviter




Le géocaching a ses adpetes. À Corbès, il a montré ses limites. 

Le géocaching consiste à trouver dans une géocache un petit tube étanche dans lequel se trouve une liste à laquelle on ajoute son nom à ceux déjà inscrits par les découvreurs précédents. Ce jeu permet de découvrir ainsi des lieux insolites et de visiter  des coins de France où l'on n'aurait jamais l'idée d'aller. Tout est donc parfait ? Hélas, les organisateurs de ce jeu cachent parfois l'objet dans des lieux qui mériteraient le respect ou dans des murs fragiles et les conséquences des recherches sont catastrophiques. Ainsi, à Corbès, un de ces objets a été caché à l'intérieur du vieux cimetière, au bas d'un mur à 50 cm d'une tombe. Résultat : deux mètres du mur ancien démoli et fragilisé et une pierre tombale mise à terre. Ce n'est plus un jeu, c'est un acte de démolition suivi d'une dégradation et un manque de respect à une sépulture. Autre exemple, auprès de jardin Clos, un ensemble architectural exceptionnel en Cévennes datant de 1774,  sur le chemin de cette époque qui le côtoie, dans un tournant, une pierre d'angle de ce mur plusieurs fois centenaire à été descellée, fragilisant ce mur qui s'effondrera bientôt. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire